« Pour la liberté de choisir son avenir professionnel »

Nous proposons un PDF ressource sur l’analyse de la loi aujourd’hui adoptée « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Notre objectif est de clarifier les fondements de l’intention de cette loi et d’en analyser les principes organisateurs.

Téléchargez le PDF


Sommaire :

  1. La réforme : intentions et fondements
    1. La capacité de chacun à décider pour soi
    2. Les compétences : au centre de tous les débats
    3. Une adaptation nécessaire aux transformations rapides et profondes
  2.  Eclairer les zones d’ombre et mettre en perspectives
    1. Liberté de choisir : un processus complexe et ambigü
    2. Choisir ou plutôt décider de s’engager
    3. Analyser le risque et le potentiel de la situation
  3. Liberté de choisir, vraiment ?

Liberté de choisir son avenir professionnel : VRAIMENT ?

L’Assemblée nationale a adopté définitivement, le 1er août 2018, le projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». L’intensité des débats (2500 amendements examinés), montre bien les tensions et les enjeux de ce texte. L’intitulé même de la loi n’est pas anodin. On pourrait s’amuser à le proposer comme sujet à l’épreuve de philosophie du baccalauréat formulé ainsi : « Est-on libre de choisir son avenir professionnel ? ». Les lycéens à l’épreuve de Parcoursup auraient eu des choses à dire (avant et après). C’est que l’intitulé de la loi ouvre des débats multiples, philosophiques, sociologiques tant sur les plans individuels et collectifs qu’au niveau juridique1 et organisationnel.

Les propos qui suivent n’ont pas pour objectif de critiquer à priori ni de jouer les rabat-joie. Ils cherchent plutôt à clarifier les fondements de cette intention et à en analyser les principes organisateurs en portant un regard sur certaines zones d’ombre et en questionnant les ambiguïtés possibles. Nous laisserons volontairement de côté la dimension opérationnelle, les difficultés de mise en œuvre étant à la fois multiples et pas toujours visibles à ce stade d’avancée du processus. Nous n’aborderons pas non plus la question des acteurs (qui fait quoi ?) qui a beaucoup occupé les débats, peut-être au détriment d’autres questions de fond. Par contre, il nous semble essentiel d’aborder le sujet dans sa complexité en évitant les raccourcis simplificateurs…

Téléchargez le PDF


Liens

Pin It on Pinterest

Share This